Mois de Mai 2020

Ô Vierge Marie, Mère de tout amour et de toute compassion,
Mère et reine de Miséricorde,

Je me consacre tout entière à toi aujourd'hui et toujours.
Je suis à ton service, me voici, envoie-moi.

Viens vivre en moi, aimer en moi, consoler en moi.
Que mes pensées soient tes pensées; mes mains, tes mains; mes paroles, tes paroles.

Ô Marie, tu es la reine de l'univers, sois aussi la reine de mon cœur.

Monastère des dominicaines d'Estavayer

Reprise des messes ce dimanche

« Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec Marie, la mère de Jésus » (Ac 1,14)

Notre monde a souffert : de la maladie, de la solitude, de la crise économique… Vous avez souffert : de ne plus communier, de ne plus recevoir le pardon, de ne plus voir les visages fraternels. Nous avons souffert aussi comme prêtres : nous vous avons souvent dit que vous nous manquez. Mais c’est plus profond que cela : nous étions amputés d’une part de notre ministère, de Jésus, présent dans son peuple ! 

Nous pouvons nous réunir à nouveau, d’un même cœur entre nous, le cœur-même de Jésus !  et Marie nous fait ce cadeau, en ce mois qui lui est consacré ! 

C’est une grande joie, mais c’est aussi une grande responsabilité. Beaucoup de paroisses attendent la Pentecôte pour recommencer. Notre évêque a accordé que les paroisses qui étaient prêtes puissent recommencer dès ce dimanche : merci à lui. Nous serons spécialement unis à ceux qui doivent encore attendre un peu… 

Nous nous sommes engagés à respecter de façon rigoureuse les consignes sanitaires : 

  • L’accès de l’église sera réservé aux personnes portant un masque (exception faite des enfants de moins de onze ans pour qui le masque est facultatif). 

  • Il y aura une file d’attente et un nombre-limite (150 personnes) : mieux vaut arriver bien à l’heure ! Ne vous offusquez pas si nous sommes obligés de vous refuser : vous serez invités à la messe suivante. 

  • Du gel sera mis à votre disposition pour vous laver les mains

  • Vous voudrez bien suivre les consignes de placement pour que nous puissions respecter la distanciation nécessaire. 

  • Les ministres de la communion se seront lavés les mains juste avant d’avancer vers vous : vous resterez donc à votre place, vous recevrez le Corps de notre Seigneur dans vos mains, et quand le prêtre aura changé de banc, vous enlèverez votre masque (avec l’élastique) pour communier.

  •  Vous serez invités à sortir en commençant par les plus proches de la porte. 

  • L’animateur de chants prendra seulement des refrains connus, ce qui évitera l’usage de feuilles. 

  • Les églises seront ensuite désinfectées 

  • Vous vous sentez vulnérable ? Pas d’héroïsme ! Restez chez vous et ayez la simplicité de nous faire signe pour que nous allions vous porter la communion, toujours dans le respect des consignes sanitaires. Par ailleurs, nous continuerons à retransmettre une messe paroissiale sur la page facebook de St Joseph-St Martin

  • Vous avez des petits enfants ? Ils sont les bienvenus, mais vous devrez les garder auprès de vous : nous ne pourrons pas laisser gambader les petits ! 

Notez bien les horaires et les lieux que nous vous proposons (seulement pour ce dimanche) 

A 9h, 11h et 18h à St Martin

A 9h30, 11h30 et 19h à St Urbain. 

Les messes de semaine reprendront au 68, rue Ambroise Cottet, à raison de 30 participants maximum, le lundi à 19h15, après les Vêpres, du mardi au samedi à 8h45, après les laudes. Merci là encore de porter vos masques. 

La pastorale des jeunes travaille de nombreux projets pour cet été : soit en hébergement si cela est autorisé, soit en journées. Commencez à y penser et à nous en parler ! 

On peut imaginer aussi une université d’été pour jeunes, ou un forum missionnaire pour adultes… N’hésitez pas à exprimer tous les rêves qui ont surgi dans vos cœurs au cours de ce confinement ! 

Pèlerinage des pères de famille vers Vézelay, entre Saint Parres les Vaudes et Chaource , le samedi 4 et le dimanche 5 juillet. Thème : " Que tous soient un, comme Toi, Père, Tu es en en moi, et moi en Toi ! " (Jean 17,21). Ce pèlerinage est ouvert à tous les hommes chrétiens ou en recherche. Si vous êtes intéressés, merci de transmettre un courriel à :  jfsnicolas85@gmail.com    ou à    jf.beau@orange.fr

Méditation du jour

Par les prêtres de la paroisse

Actualités

             La course du feu

 

         Jean et Pierre sont très différents et pourtant ils sont toujours ensemble : ensemble, ils courent au tombeau, ensemble ils reconnaissent Jésus sur le rivage du lac, ensemble ils guérissent un handicapé à la Belle Porte, ensemble ils sont jugés et fouettés par le grand prêtre, ensemble ils donnent l’Esprit Saint. C’est une petite équipe et d’ailleurs ils font beaucoup de sport : ils courent, ils nagent, ils font bondir un handicapé ! Ce sont des sportifs de Dieu !

         Ils sont toujours ensemble et pourtant ils sont très différents : Pierre entre le premier au tombeau, mais Jean est le premier à pressentir la Résurrection… « il vit et il crut »… Jean le premier va reconnaître Jésus sur le rivage, mais c’est Pierre qui va plonger ! En termes de sport, on dirait que l’un a l’intelligence du jeu et que l’autre est un fonceur. Dans notre vie chrétienne, nous avons besoin d’intuition et d’audace, de contemplation et d’action, et c’est pour cela que nous avons besoin les uns des autres dans l’Eglise !

    La deuxième lecture est justement un témoignage de Pierre et l’évangile justement un témoignage de Jean. Nous pourrions dire que ces lectures constituent un passage de témoin. Pierre et Jean ont couru et maintenant ils nous donnent ce témoin. Mais ce témoin n’est pas un bâton comme dans les courses de relais. C’est du feu ! Jean et Pierre transmettent le feu de l’Esprit Saint. Il s’agit plutôt de la course où l’on se relaie pour porter la flamme olympique.

        Mais on ne peut pas se transmettre la flamme sans se brûler. Je reçois le feu de la charité, je m’y brûle et alors à mon tour je peux transmettre la flamme de l’amour.

          Jean le dit à sa façon. Le feu, c’est l’Esprit de vérité. L’Esprit qui m’oblige à faire la vérité en moi, à reconnaître mes pailles et mes poutres, mes croix et mes clous… Je dois accepter de courir les yeux bandés, sans rien voir, parfois sans rien comprendre… Je dois accepter de me sentir orphelin, sans père pour me pousser, sans mère pour me comprendre. Mais l’Esprit me conduit vers la vérité tout entière, il me fait découvrir qui je suis vraiment en vérité : il me révèle que je suis fils du Père, que je suis fait pour vivre et pour aimer ! «vous me verrez vivant et vous vivrez… » « et moi je t’aimerai ! »

          Pierre insiste sur le passage suivant : Jésus se consume d’amour pour me transmettre son Esprit et maintenant je dois à mon tour transmettre mon espérance. « soyez toujours prêts à rendre compte de l’espérance qui est en vous ! ». mais je ne peux le faire que si je brûle moi-aussi. La mission est une expérience de Pâques. L’évangélisation est un passage par la mort vers la résurrection. La transmission de la foi est une passion. C’est une mort : il y a toujours un échec, une déception, une trahison. Mais c’est aussi une résurrection : la vie jaillit dans le cœur de celui que j’ai évangélisé ! Saint Pierre associe étroitement le mystère du Christ, mort et ressuscité avec le mystère de l’annonce de l’évangile. Nous sommes mortifiés par les échecs, mais vivifiés dans l’Esprit !

        Il paraît que pour bien finir une homélie, il faut une citation et une image. Je citerai un père de l’Eglise pour terminer, le père Andres Camilo  : le feu n’existe que s’il brûle, le vent n’existe que s’il souffle, la foi n’existe que si elle se partage. Il ne s’agit pas seulement de transmettre un feu, il s’agit de brûler soi-même ! Quant à l’image, je pense à Samson dans le livre des juges : pour mettre le feu à une vigne, il brûle la queue de 300 renards qui se mettent évidemment à courir partout en répandant le feu. Soyons les renards de l’Esprit Saint !

CETTE SEMAINE

Intentions de messe en ce dimanche : Défunts des Familles FRON-HONNET /  ROLLEY-POUCHARD / Luigina et Rosilio BENFATTO / Josiane SENE / Thérèse DROUHOT / pour la santé de Jean-Marie ROBBE qui est à l’hôpital. 

 Préparez-vous à la Pentecôte avec la neuvaine proposée par notre évêque et les petites vidéos-témoignages qui l’accompagne chaque jour. 

BIENTÔT...

à partir du
2Juin
26 & 27 SEPT
3 & 4 OCTOBRE 2020
  • Facebook
  • Twitter

Contact

Tel: 03 25 73 14 53

Email: stbernard23@orange.fr

Adresse

Maison paroissiale - 5 rue Charbonnet 10000 TROYES