Les dons constituent l'unique source de revenus de l'Eglise puisqu'elle ne reçoit aucune subvention de l'Etat. Donner à l'Eglise, c'est donc soutenir sa présence et son rôle dans la société et lui donner les moyens d'accomplir sa mission.
 
Tout au long de leur vie, l'Eglise accueille, écoute et accompagne humainement et
spirituellement les hommes et les femmes qui le lui demandent, particulièrement
dans les temps forts, heureux ou malheureux, où ils ont besoin de trouver du sens à ce qu’ils vivent.
 
Baptêmes, mariages, funérailles, catéchisme, visites des malades et des prisonniers, accueil des migrants, soutien aux personnes en difficultés, les tâches sont multiples. Pour accomplir cette mission, l’Eglise a besoin de ressources financières afin de faire vivre des prêtres, former des séminaristes, embaucher des laïcs, les former, entretenir les lieux de culte et de réunion.
 
Le denier n’est pas un don comme un autre. Pour chaque baptisé, cette contribution
volontaire constitue un devoir élémentaire de solidarité en vue de l’accomplissement
de la mission de l’Eglise.

C'est une libre participation annuelle des catholiques du diocèse. Chacun est invité à donner selon ses moyens et quels que soient ses revenus. 

Tout don même faible compte.

Pour aider certains à établir un ordre de grandeur de cette contribution personnelle, on peut verser l’équivalent d’une ou deux journées de travail soit 0,5 à 1 % de votre revenu. 

66 % du montant de votre don est déductible de l’impôt sur le revenu (dans les limites de 20 % du revenu imposable). Par exemple : un don de  300 € ne vous coûte en réalité que 102 €.

Virement en ligne : cliquez ici 
 

Vous pouvez aussi envoyer un chèque à l'ordre de l' "Association diocésaine de Troyes" et à transmettre à l'adresse suivante : Association Diocésaine de Troyes - 10 rue de l'Isle 10000 TROYES.
 
N'oubliez pas de mettre votre adresse, afin de recevoir un reçu fiscal.

La quête du Dimanche

La quête dominicale est une offrande de chaque fidèle recueillie au cours de la messe. C'est un geste liturgique. Au moment où le prêtre offre à Dieu le pain et le vin pour qu’ils deviennent le Corps et le Sang du Christ, vous êtes invités à vous offrir vous même "pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde".
L’argent que vous donnez représente votre offrande spirituelle. C’est un signe de votre participation au Sacrifice du Christ.
 
Le produit de la quête dominicale revient à la paroisse pour mener sa mission tout au long de l'année pour les célébrations, l'animation du catéchisme par exemple, mais aussi pour subvenir à ses nécessités matérielles comme le chauffage, l'électricité, la sonorisation et autres fournitures quotidiennes.
 
Chacun est invité à donner selon ses moyens. A titre indicatif, nous vous conseillons de donner au minimum 2€. Si vous le pouvez, donnez plus pour ceux qui ne peuvent pas donner beaucoup.

Les quêtes particulières (dites impérées)

Dans l’année, huit quêtes dominicales ne sont pas destinées aux paroisses mais affectées à des causes spécifiques de l'Eglise Universelle (missions, vocations, aumôneries scolaires...) dans un esprit de solidarité et d'ouverture.

Le casuel

Le casuel est une offrande versée  à l’occasion de la célébration d’un sacrement (baptême, mariage, sacrements des malades) ou d’un enterrement. Elles sont versées à la paroisse concernée. Chacun donne selon ses moyens. Voici quelques montants indicatifs :

Baptême  : entre 60.00 € et 100.00 €

Mariage   : 170.00 €

Obsèques : 170.00 €

Les offrandes de messes

Le bénévolat

De nombreux bénévoles acceptent de servir l’Eglise avec leur foi et leur désir. L’Eglise ne pourrait exister et se développer sans l’apport de leurs compétences et leur disponibilité.
 
L’Eglise est consciente de la richesse qu’apporte la diversité des modes d’engagement. La différence de statut et de choix de vie entre prêtres, consacrés, laïcs représentent diverses manières de servir l’annonce de l’Evangile qui se complètent et s’épaulent.
 
Pour permettre à tout le monde d’apporter sa pierre à la construction de l’Eglise, la paroisse souhaite favoriser la variété dans les modes de collaboration.

Le panier aux prêtres

De quoi vivent les prêtres : Nous touchons chaque mois 511 Euros qui proviennent du denier de l’Eglise (autrefois, denier du culte) et 340 Euros versés par la paroisse et provenant des offrandes de messe. Nous sommes logés gratuitement, mais nous avons la charge de nos voitures. Si vous souhaitez nous aider, vous pouvez donc participer au denier de l’Eglise ou demander des offrandes de messe (pour un défunt, ou encore pour un malade ou pour dire un merci au Seigneur).
 
Comment les prêtres mangent-ils ? Sur notre paroisse, nous avons beaucoup de chance, puisque matin et midi, nous parvenons à nous retrouver,  le père Emmanuel LEROUX,  le père Yves DELAVOIX (curé de Pont-Ste-Marie) et moi-même. Après un temps de prière, nous nous rassemblons autour de la table dressée par Annie, notre cuisinière-ménagère, et nous partageons ce que nous avons pu vivre chacun de notre côté. Le midi, nous accueillons souvent d’autres prêtres : André DORE, Jérôme BERTHIER, Wieslaw GRONOWICZ, Nicolas DERREY, Gontran de TRICORNOT et le samedi Jean BARRE, Jean-Marie ANTOINE, Gérard PIERRE, Mgr Yves PATENOTRE et nos deux pères Oblats, André BLANC, Bernard BAUSSAND avec Cyprien, apprent-oblat ! Le chanoine Eric BOINET nous rejoint du vendredi midi au lundi midi.
 
Qu’est-ce que le panier aux prêtres ? C’est une façon simple, souple et concrète de nous aider ! Certaines personnes nous offrent des aliments, d’autres nous préparent des plats, la plupart offre un chèque (du montant de leur choix) qui nous permet de faire les achats pour la cuisine. C’est une aide substantielle  dans tous les sens du terme !
 
Comment s’y prend-on ? Vous êtes invités à vous signaler auprès de Dominique JAILLANT (03 25 73 14 31) ou de Muriel HANNART (03 25 73 18 04). Elles vous appelleront une fois par an et dans le mois où vous êtes appelés vous pouvez faire un chèque à l’ordre de la paroisse St Bernard ou à apporter aliments ou plats tout prêts.

 

…    Un immense merci !        

Legs, donation, assurance vie

Léguer à l’Église, c’est exprimer de manière forte sa foi, son espérance et sa charité. C’est exercer une maitrise de ses biens matériels et poser une perspective personnelle au-delà de la fin de sa vie terrestre. Le leg contribue également à transmettre ses valeurs et à bâtir une Eglise active, généreuse et engagée, au moment de la transmission de ses biens !
 
Léguer à l’Eglise catholique, c’est lui donner dans l’avenir les moyens matériels de poursuivre sa mission d’évangélisation, d’éducation, de charité, de prière. Envisager de faire un legs, c’est une façon de s’ouvrir à un partage auquel le Christ nous a appelés. C’est aussi une dernière façon de continuer à faire du bien,
comme nous l’avons fait tout au long de notre vie, un dernier don, un don encore plus fort.

Concrêtement, les legs et donations sont particulièrement destinés à :

  • assurer  la construction, la réhabilitation, l’entretien d’églises et de maisons paroissiales,

  • permettre les investissements nécessaires pour la pastorale,

  • former les séminaristes, les prêtres de demain,

  • financer les lieux d'accueil pour nos prêtres âgés.

 
Ils sont essentiels pour la vie matérielle de l’Eglise et au développement de nouveaux projets.

 

Les Legs, Donations et contrats d’Assurances-vie attribués à l’Association Diocésaine de Troyes sont totalement exonérés de tout droit de succession. L’Église présente dans l'Aube perçoit donc l’intégralité du don que vous lui faites.
 


Pour plus d'informations, cliquer ci-dessous pour télécharger la brochure.

Les offrandes de messe sont les dons effectués pour faire célébrer une messe à une intention particulière. Elles sont remises au prêtre célébrant. En 2017, le montant indicatif était de 17 euros.

  • Facebook
  • Twitter

Contact

Tel: 03 25 73 14 53

Email: stbernard23@orange.fr

Adresse

Maison paroissiale - 5 rue Charbonnet 10000 TROYES